Ce projet, c’est la faute à Paolo !

 In Articles

Peu avant que la guerre en Syrie n’éclate, Paolo Pellizzari, un ami photographe, m’a proposé de refaire le même trajet que j’avais parcouru à pied en 2005 jusqu’au Proche Orient. Il m’avait proposé de faire un film sur base de mes propres images tournées et de les agrémenter d’interviews de personnes vivantes sur les fractures culturelles, politiques et ethniques de cet axe Est-Ouest. Le but était d’en faire un 52′ qu’on a présenté en 2010 au Cinéma Vendôme à Bruxelles. Il y a 3 mois, ce même Paolo (un vrai lascar!) m’a fait comprendre que ma marche au long cours nécessitait une suite. J’étais tout à fait d’accord avec lui.

Partir au long cours à nouveau? Même si j’en rêve, cela n’a pas de sens vu que je suis marié et que j’ai trois enfants. Il me fallait partir de là où j’étais. Empêtré dans un boulot qui ne me correspondait plus et qui m’étranglait. Puis, avec la même désinvolture il m’a proposé de partir marcher un mois dans ma propre ville. C’était une évidence.

C’est donc ici, qu’à partir du 19 mai, fréquemment, je posterai des impressions sur cette « expédition urbaine » que j’entreprendrai pendant un mois.

Recent Posts
Showing 7 comments
  • Mia Janssrn
    Répondre

    Sebastien,
    Ce que tu fera ne m’etonne pas de toi.
    Je t’ai toujours admiré pour la façon de vivre la vie.
    Si jamais un jour tu ne trouvera pas de logement …

    Et dis à ta femme que je fais babysit
    Elle a mon numéro
    Bisou et bonne route

  • JAMET MARC
    Répondre

    SUPER GENIAL ! J’ADORE TA DEMARCHE…MERCI SEBASTIEN ! Bien sûr je vais te suivre et t’encourager, c’est vraiment génial. Sympa ce Paolo !

  • Ghilissen Alain
    Répondre

    « L’extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires » Paulo Coelho
    cette citation te va à merveille…elle suscite la rencontre , l’inconnu, la confiance dans la vie…et in finae
    la tête dans les nuages et les pieds sur terre…May the Force ( la vraie) be with you !! Amitiés /UDP.
    Ps/ un coup de blues, une tuile, un grosse fatigue, un café en cachette (lol), une prière dans une belle eglise de Bruxelles
    n’hésite pas tu as mon phone…

  • Denyse Lequarré
    Répondre

    Je te soutiens à fond cher Sébastien.Tu as l’art d’habiter l’inconnu. Bisous.

  • Béatrice de Jonghe
    Répondre

    Cher Sébastien,
    Je t’ai rencontré il y a des années via les neurosciences …à l’époque de tes marches vers Jérusalem.
    Ton nouveau projet « local » est impressionnant… de simplicité et de richesses potentielles.
    Je te souhaite un bon « voyage urbain » et de très belles rencontres et aventures humaines.
    Et que tu puisses ensuite transmettre qu’à Bruxelles aussi on peut vivre l’hospitalité, la générosité, la joie, la compassion….
    et qu’il y a des tas de moyens de rendre la vie belle.

    J’ai quitté Bxl il y a 25 ans pour vivre dans les Ardennes…. sinon, j’aurais vraiment aimé te recevoir sous mon toit pour un partage 🙂
    Qui sait où te mènera ce projet?!
    De tout cœur avec toi
    Béatrice

  • Françoise LIntermans
    Répondre

    Salut Sébastien, quel beau projet !
    Je n’oublierai jamais qu’avant que je parte à pied de BXL à Rome, en 2010, tu m’as conseillé de tracer une ligne entre les 2 villes afin de suivre le chemin le plus court… Je l’ai fait, j’ai réalisé mon rêve et je t’en suis reconnaissante !
    Bon chemin à toi,
    Françoise LIntermans

  • Françoise LIntermans
    Répondre

    Salut Sébastien,
    J’admire ton initiative, bravo !
    Je n’oublierai jamais qu’avant de commencer mon pèlerinage de BXL à Rome, en 2010, tu m’as conseillé de tracer une ligne entre les deux villes afin de suivre le chemin le plus court…
    J’ai suivi ton conseil et je suis arrivée à Rome après 12 semaines !
    Bon chemin à toi !
    Françoise LIntermans

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search