Le chemin est partout

 In Articles

On imagine un petit peu les grands départs comme le miroir de l’arrivée du long périple, style « Autant en emporte le vent ». Eh bien hier, pour le départ de la longue marche urbaine on était un petit peu dans une autre configuration. Céline, la réalisatrice du documentaire me filmait préparer mon sac pendant qu’un journaliste m’appelait alors que les enfants se disputaient pour des broutilles. Finalement le grand départ s’est fait non sans beaucoup d’émotion. Je n’avais jamais vécu ce sentiment de partir au loin alors que géographiquement je reste tout près de chez moi. C’est assez surréaliste comme impression.

 J’avais besoin de marquer une transition entre les semaines chargées précédant mon départ et la plongée dans la jungle urbaine. Je me suis dit que la forêt ferait cette belle transition. 20.000 pas plus tard je suis arrivé dans un endroit magnifique.

selfp

Mais la nuit était froide et très humide. Très au loin j’entendais le vrombissement de l’autoroute, mais cela n’a nullement empêché les oiseaux de m’offrir un concert majestueux à l’aube de cette nouvelle journée de l’exploration urbaine.
Recent Posts
Comments
  • Anne Breugelmans
    Répondre

    Incroyable et plein d’espoir! C’est les premiers mots qui me viennent en découvrant ton nouveau projet 🙂
    J’ai eu la chance de croiser ton chemin un relativement court instant il y a quelques années maintenant, et j’ai l’impression que tu es toujours ce jeune homme 😉 plein d’espoir aux idées incroyables que j’ai rencontré à ce moment là.
    Bonne route Sébastien, une fois de plus pour le meilleur!
    Je marche beaucoup dans Bruxelles, tu viens de m’apprendre à le faire en ouvrant plus les yeux et mon cœur afin de ne pas passer à côté de ses merveilles, et aussi, qui sait 😉 , à ne pas passer à côté de toi sans te voir!

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search